Les tapisseries Les peintures Les aquarelles Les collages Les estampes Les céramiques Les gravures
Atelier de tissage
 
La tapisserie d'Aubusson est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l'UNESCO.

   
La chaîne est montée sur un métier de basse lisse. Elle est la structure de la future tapisserie. Un carton peint ou numéroté est placé sous les fils de cette chaîne. Les laines teintes aux couleurs du carton sont enroulées sur des flûtes. En tissant, le lissier sépare les fils pairs et impairs à l'aide de pédales placées sous le métier et forme la trame en suivant les motifs et les couleurs du carton avec les flûtes. La durée du tissage est en fonction de la composition et de la complexité de l'œuvre de l'artiste.
Tissage

Outils du lissier :

 
flûtes, peigne, grattoir, poinçon
 
   

 
Montage d'une chaîne sur le métier
 
Teinture de la laine
 
Flûtage Tissage Dessous d'un métier de basse-lisse
 
 

Pour qu'une tapisserie d'Aubusson soit une œuvre d'art originale, chaque modèle est limité à 8 exemplaires numérotés dans le tissage E/A n° 1, E/A n° 2 et de 1/6 à 6/6. Sont tissés également le sigle de l'atelier et la signature de l'artiste.
Chaque tapisserie doit être accompagnée d'un certificat d'authenticité comportant son nom, son numéro de tissage, ses dimensions, le sigle de la manufacture ou de l'atelier et la signature autographe de l'artiste.
 

 

 
 
 
L'ensemble de ce site, images, textes et animations, est sous copyright J.M. Lartigaud depuis 1997.